Skip to main content

Actualités, événements et projets

Projets, initiatives et campagnes de promotion

12 5 Gendron genevieve 23 7 G

La MRC partenaire de l'économie circulaire

Sujet

Environnement et gestion des matières résiduelles


Le Comité 21 Québec et la MRC de Beauharnois-Salaberry cherchent à développer une symbiose industrielle encourageant l'économie circulaire. Elle porte le nom de Montérégie circulaire. Le sujet ne concerne pas que les grosses usines manufacturières, mais toute entreprise qui a des intrants et des extrants. 

Rentree DD2

Invitation à la grande rentrée DD - 7e édition

Rendez-vous incontournable sur la création de valeur, l’écoresponsabilité et les technologies propres, l’événement cherche à stimuler les échanges et l’innovation, tout en offrant des solutions aux enjeux actuels de main-d’œuvre et d’approvisionnement. Cliquez ici pour vous inscrire.

Circulaire


La symbiose industrielle est un réseau d'entreprises maillées entre elles par des échanges de matières, d'énergie, de ressources ou d'expertises — échanges qui sont appelés « synergies ». L'économie circulaire vise à éliminer la notion de « déchet » en réintroduisant les résidus en fin de vie d'une entreprise dans le cycle de production d'une autre entreprise. En résumé, on crée les conditions propices à ce que les restes d'une certaine filière industrielle ou commerciale puissent devenir les ressources d'une autre, le plus facilement possible.


Le diagnostic territorial a été réalisé par les experts du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) et du Comité 21.

Les intrants les plus communs, en termes du nombre d’entreprises qui les utilisent sont, les boîtes de carton, les minéraux non métalliques, les produits chimiques, les lubrifiants, le gaz naturel et le diesel. Parmi les produits fabriqués les plus communs toujours en nombre d’entreprises qui les produisent, on retrouve les produits de métal, les produits chimiques, les tuyaux et courroies en plastique et en caoutchouc, les composants électroniques et les produits de bois.

Les matières sortantes des entreprises sont souvent envoyées à l’enfouissement ou au recyclage, et la valeur qu’elles contiennent se retrouve perdue. Dans un monde où l’approvisionnement de certaines matières et ressources devient plus difficile et coûteux, les régions ont intérêt à mettre en place des solutions pour ne plus gaspiller les richesses qu’elles contiennent. Parmi les solutions potentielles identifiées, on note le recyclage des plastiques industriels, la réutilisation des résidus, l’écoconception de meubles, mais aussi le développement de l’hydrogène vert et des biocarburants et l’utilisation d’intrants biosourcés.

Pour rejoindre le réseau de l'économie circulaire

Annie Dureault

Annie Dureault

Conseillère en gestion des matières résiduelles

a.dureault@mrcbhs.ca