Skip to main content

Mandats

Sécurité publique

Marina quai
Poste surete quebec

Entente et mission

À l’image des autres MRC du Québec, la desserte policière du territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry découle d’une entente paraphée avec le ministère de la Sécurité publique et la Sûreté du Québec.

Conformément à la Loi sur la police, la mission de la Sûreté du Québec consiste notamment à maintenir la paix et l’ordre public, à prévenir et à réprimer le crime en assurant la sécurité des personnes et des biens, en sauvegardant les droits et libertés de chacun et en étant attentive aux besoins des victimes.

En raison de sa proximité avec Montréal et de l’intégration de l’une de ses municipalités, en l’occurrence la Ville de Beauharnois, à la délimitation territoriale de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la MRC de Beauharnois-Salaberry dispose d’une desserte policière relevant de deux instances de sécurité publique, soit la Sûreté du Québec et le Service de police de Châteauguay.

Sûreté du Québec

En vertu de l’entente de service prévalant entre la MRC et le ministère de la Sécurité publique, la Sûreté du Québec dessert six des sept municipalités de la MRC. Les communautés ainsi desservies sont respectivement Saint-Stanislas-de-Kostka, Saint-Louis-de-Gonzague, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Saint-Urbain-Premier, Sainte-Martine et, depuis 2003, Salaberry-de-Valleyfield.

Service de police de Châteauguay

En raison de son intégration au territoire de la CMM, la Ville de Beauharnois est rattachée à une desserte policière municipale, en l'occurrence le Service de police de Châteauguay.

Renseignements généraux

Sûreté du Québec
M. Bruce Labrie
Responsable de poste
625, rue Hébert, Salaberry-de-Valleyfield, Qc. J6S 0K9
Site Internet

Centre de services
Téléphone : 310-4141
Les appels à frais virés sont acceptés pour les résidents des municipalités desservies par ce poste.

Urgence
9-1-1

Heures d'ouverture du poste
De 8 h 30 à 16 h 30 du lundi au vendredi

Mise en contexte

Comme chacun sait, la criminalité prend sans cesse de nouveaux visages et s'adapte constamment aux nouvelles réalités d'aujourd'hui.

Dans ce contexte, on doit comprendre que la seule présence des corps policiers ne suffit plus et que la sécurité publique est dorénavant devenue l'affaire de tous les citoyens. L'efficacité de la lutte à la criminalité passe en effet directement par une attitude plus responsable et engagée de l'ensemble de la communauté et une vigilance accrue de chacun de nous envers l'observation d'agissements suspects.

C'est d'ailleurs dans cet esprit communautaire et de responsabilité collective que se dessine la mission du Comité de sécurité publique de la MRC formé d'élus et de représentants de la Sûreté du Québec.

Objectif

Le Comité de sécurité publique (CSP) de la MRC a pour objectif de concerter les partenaires concernés à l'instauration de conditions propices et favorables à la sécurité publique et routière du territoire.

Mission

Conformément à la Loi sur la Police, le Comité de Sécurité publique (CSP) a pour mission d'assurer le suivi de l'entente conclue entre le ministère de la Sécurité publique et la Municipalité régionale de comté, d'évaluer les services fournis et de procéder à chaque année à l'élaboration des priorités d'actions du service de police.

Il informe les parties visées par l'entente (ministère de la Sécurité publique et MRC) du résultat de ses travaux et leur fait rapport au moins une fois l'an. Le CSP a donc pour responsabilité de requérir auprès de la communauté le support nécessaire à la concrétisation de l'approche stratégique en résolution de problématiques liées à la sécurité.

Mandat

Le CSP a notamment pour mandat de procéder à chaque année à l'élaboration des priorités d'actions du service de police qui s’inscrivent dans le cadre du Programme d’activités régionales et locales (PARL).

Parmi les priorités régionales récurrentes figurent notamment la lutte aux stupéfiants, la visibilité/parrainage et le respect du Code de sécurité publique. En lien avec ces orientations, des actions et moyens spécifiques ont été identifiés afin d'atteindre les objectifs fixés par le CSP.

Personnes-contacts

MRC de Beauharnois-Salaberry

Linda Phaneuf, urb.
Directrice générale et greffière-trésorière
2, rue Ellice, Beauharnois (Québec) J6N 1W6
Téléphone : 450 225-0870 (poste 223)
Courriel : l.phaneuf@mrcbhs.ca

Sûreté du Québec

Responsable de poste (à venir)
625, rue Hébert, Salaberry-de-Valleyfield, Qc. J6S 0K9
Téléphone : 450 370-4350
Courriel :

La Sûreté du Québec dispose d’un outil réglementaire lui permettant d’optimiser le travail de ses agents et d’améliorer grandement l’efficacité des interventions policières.

Cet ouvrage de référence, communément appelé la « Réglementation municipale harmonisée » (RMH), permet de faciliter le travail du policier sur le terrain en instaurant une réglementation uniforme, et ce, que l'intervention policière se fasse en milieu rural ou urbain. Cela permet ainsi d'éliminer toute zone grise en matière d’application réglementaire.

Pas moins de huit réglementations municipales ont ainsi fait l’objet d’une harmonisation. Elles concernent respectivement les systèmes d’alarme, les colporteurs, les ventes de garage et ventes temporaires, le stationnement, la circulation, les nuisances, la sécurité, la paix et l’ordre, ainsi que la fréquentation, la conservation et la sécurité au Parc régional de Beauharnois-Salaberry.

Le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry étant caractérisé par la présence de nombreux plans d'eau d'envergure, la sécurité nautique s'impose d'emblée comme une priorité en matière de sécurité publique.

En saison de navigation, tout plaisancier se doit donc de connaître les règles, les conseils pratiques et les comportements sécuritaires à adopter lorsqu'il navigue et qu'il est à la barre de son embarcation. Conduire en toute sobriété, respecter les limites de vitesse, l'environnement, ses voisins et les bouées de navigation, voilà autant de conseils qu'un bon capitaine doit mettre en pratique.

Pour en savoir davantage, consultez l'encart L'ABC du bon capitaine.

Bonne saison de navigation à toutes et à tous !

Securi parc

L’ensemble du réseau cyclable et des parcs municipaux du territoire est desservi depuis 2008 par la patrouille d'agents Sécuri-Parc de la MRC.

La Sécuri-Parc est formée d’étudiants en techniques policières et a notamment pour objectifs la prévention et la dissuasion d’actes de méfaits et de vandalisme sur le réseau cyclable, ainsi que dans les parcs et lieux publics. La patrouille a également comme responsabilités la sensibilisation auprès des jeunes, le secours aux usagers, l’information sur la réglementation en vigueur, ainsi que l’encouragement à la responsabilité citoyenne et le rapprochement avec la communauté.

Pour de plus amples informations

DSC 0005

Depuis 2013, les cadets de la Sureté du Québec appuient le travail des agents Sécruti-Parc quant au service de patrouille et de sécurité du réseau cyclable régional et des parcs municipaux.

Pour de plus amples informations

Plan d'intervention de sécurité routière en milieu municipal - PISRMM

La MRC s’est engagée dans une démarche de planification en sécurité routière ayant pour objectif de prévenir, à court et moyen termes, les accidents dans les secteurs où il y a une forte occurrence de collisions. Cette démarche s'effectue en étroite collaboration avec les municipalités et les services policiers. Ces partenaires au projet sont sollicités et consultés à plusieurs étapes, soit lors de l'identification des problématiques, de l'élaboration du diagnostic et du plan d'action. Le but est d’établir un diagnostic juste et de poser les actions appropriées pour diminuer les problématiques de sécurité routière sur le réseau municipal.

La MRC est en attente de l'approbation du Ministère des Transports à l'égard de cet outil de planification. 

Plan d'intervention en infrastructures routières locales - PIIRL

La MRC a adopté un plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL), ce qui lui permettra de connaître l’état actuel du réseau routier local, d'en identifier ses principaux axes et d'élaborer une stratégie d’intervention appropriée en fonction des priorités locales. À l'aide du PIIRL, on vise ainsi à optimiser les investissements sur le réseau local en priorisant les travaux d’infrastructures. À l’aide d’analyses et en tenant compte de l’importance socioéconomique et stratégique des routes, le plan propose une gestion optimale des interventions, tout en s'assurant que la mobilité et la sécurité dans les déplacements soient préservées sur l’ensemble du territoire. Cette planification annuelle s'étendant sur une période de 5 ans contribue à l'identification des travaux à entreprendre sur les segments ciblés par chacune des municipalités du territoire. Le PIIRL prend fin en 2022.